Les frelons dans la Manche

Les frelons dans la Manche est un sujet qui revient régulièrement depuis plusieurs années. La raison ? L’apparition des frelons asiatiques, de plus en plus nombreux et très destructeurs dans notre région. Petit tour d’horizon.

Quels sont les frelons dans la Manche ?

 

Le rôle du frelon

Le frelon débarrasse le jardin des petits insectes nuisibles, comme les mouches ou les guêpes. Il est redoutable pour les abeilles. Cependant, elles ne sont pas leur principale source alimentaire. Bien que leurs piqûres soient très douloureuses pour l’homme, elles ne sont dangereuses qu’en cas d’allergie. Le frelon commun est généralement pacifique et ne s’attaque qu’aux passants brusques.

Les frelons dans la Manche -Data Ouest

Le problème du frelon asiatique

Dans la Manche, ce n’est pas le frelon commun qui est redouté, mais le frelon asiatique. Ce dernier se développe très rapidement ! Plus de 3000 nids ont été détruits en 2017 dans la Manche. C’est un prédateur d’insectes pollinisateurs comme les abeilles. Sa présence impacte la santé des ruches, la production de miel, mais également d’autres productions. La filière cidricole, notamment, est touchée par la réduction de pollinisateurs et la destruction des vergers. En effet, le frelon est réputé pour dévorer les pommes de l’intérieur, ne laissant souvent que la peau.

Lutter contre les frelons dans la Manche

La lutte collective

Depuis 2016, le Conseil départemental de la Manche soutient la lutte collective organisée par la FDGDON. Cette Fédération Départementale de Défense contre les Organismes Nuisibles définit les enjeux collectifs à mettre en place. Ainsi, dans le cadre du programme, des moyens peuvent mis à disposition des communes signataires afin de détruire les nids de frelons asiatiques.

Les bonnes pratiques

Les frelons dans la Manche – Data Ouest

La première chose à faire si vous apercevez un nid de frelons dans la Manche, c’est de le déclarer à votre mairie. Indiquez vos coordonnées et la localisation précise du nid. N’essayez pas de le détruire seul ! Chaque frelon ou chaque reine doit être anéanti. Auquel cas, la dispersion de nouvelles reines et donc, de nouveaux nids, sera favorisée.